MARCHE PARMI LES TORTUES GÉANTES!
ACTION ÉCOLOGIQUE
La Conservation à Rodrigues

Tout comme les autres îles des Mascareignes, Rodrigues jaillit des océans suite à des activités volcaniques datant de plusieurs millions d'années de cela. Les plantes et les animaux qui colonisèrent la nouvelle ˆle arrivèrent par la mer et par l'air. Une fois établies, ces espèces évoluèrent en toute quiétude au beau milieu de l'océan indien jusqu'à l'établissement des hommes sur l'île. Initialement couverte d'une forêt dense peuplée d'une vie animalière unique telle que les perroquets, les lézards géants, les tortues géantes et les roussettes, la flore et la faune accusèrent le coup et commencèrent à disparaitre immédiatement. La forêt indigène et endémique fut incendiée par les chasseurs de tortues et pour les besoins agricoles, et le surpâturage provoqué par les espèces exotiques introduites; caprines, cervidés et bovines. La forêt fut remplacée par des plantes exotiques qui envahirent toute l'île rapidement. Les colons emmenèrent avec eux des animaux tels que les rats, chats et porcs qui mangèrent les oeufs et les oisillons ainsi que les reptiles indigènes et endémiques causant ainsi la disparition rapide de nombreuses espèces rares. Par conséquent, Rodrigues a aujourd'hui un des biotypes les plus menacés au monde. Malheureusement, la menace des plantes et des animaux introduits continue jusqu'aujourd'hui.

La restauration des espaces de forêt indigène est donc vitale dans la conservation naturelle de Rodrigues. Les plantes endémiques sont spécialement adaptées au climat de l'île qui est généralement très sec mais aussi sujet à des pluies diluviennes et des vents violents pendant les tempêtes tropicales occasionnelles. Les plantes jouent un rôle prépondérant au sein de l'environnement en conservant les ressources naturelles en eau et appréhendent l'érosion du sol. Elles servent aussi de nourriture et de protection pour les espèces indigènes d'oiseaux et de chauve souris. Maintenant que la forêt est en train d'être restaurée, le nombre d'oiseaux et de chauve souris est en nette progression. Avec la réintroduction des tortues géantes, des maillons manquants dans la chaîne alimentaire sont en passe d'être rétablis, consolidant davantage l'écosystème indigène de l'île.

L'espace de forêt restaurée présente déjà un contraste intéressant par rapport à la majeure partie du paysage aride et désolant de l'île aujourd'hui. Le projet permet une plus grande prise de conscience de l'importance de la biodiversité naturelle et de l'urgence de telles initiatives de conservation. C'est aussi une visite très intéressante et éducationnelle dans un cadre magnifique aussi bien pour les touristes que les natifs de l'île.

En visitant la Réserve, vous soutenez notre travail dans le domaine de la conservation de la flore et de la faune indigènes de Rodrigues.
NEWS
© 2011: François Leguat Tortoise and Cave Reserve    |    Conception: Leef Communications Ltd   |    Crée par: Uni Creation